Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Coronavirus 2019-nCoV : on vous raconte l'opération de communication qui se joue dans les couloirs des hôpitaux

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : une opération de communication
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les autorités chinoises assurent mettre tout en œuvre pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le fameux hôpital de Wuhan a ouvert ses portes en seulement dix jours. Une démonstration de force au cœur d'une vaste opération de communication.

En Chine, l'identité des patients guéris du coronavirus est protégée. Ils sont applaudis à leur sortie de l'hôpital. Bouquets de fleurs, poses devant les photographes, tous les moyens sont bons pour montrer une image positive de la Chine. Si l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV continue d'avancer, on peut en guérir. "Je suis reconnaissante au parti communiste et au gouvernement. Je suis si heureuse de quitter l'hôpital", explique une femme. La communication est bien rodée autour de l'ouverture du nouvel hôpital de Wuhan.

Des scènes choquantes

Construit en moins de dix jours, il porte un nom combatif : l'hôpital du Dieu de feu. Il comporte 1 000 lits, et les premiers patients sont arrivés lundi 3 février. Les médecins et les personnels soignants sont tous des militaires. Mais derrière cette façade se déroulent des scènes choquantes. Des habitants du Sichuan (Chine) condamnent par exemple la porte d'un appartement où se trouve un rapatrié de Wuhan. On entend quelqu'un crier, alors qu'un panneau indique de "ne surtout pas s'approcher".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.