Coronavirus : une enquête sur la gestion de la crise en France

La justice va se pencher sur la manière dont a été gérée la crise sanitaire en France. Des auditions vont notamment avoir lieu en septembre.

FRANCEINFO

Même s’il a quitté le gouvernement, Edouard Philippe va devoir s’expliquer à propos de sa politique lorsqu’il était Premier ministre. L’ancien chef du gouvernement, ainsi que le ministre de la Santé Olivier Véran et Agnès Buzyn, en poste au départ de l’épidémie, devront se justifier face à la Cour de justice de la République concernant la gestion de la crise sanitaire en France. Une instruction judiciaire a été ouverte pour délit d’abstention de combattre un sinistre.

9 plaintes jugées recevables

Parmi les 90 plaintes reçues, 9 ont été jugées recevables. Elles sont l’oeuvre de familles de victimes, de médecins ou même de syndicats de policiers. Ils dénoncent plusieurs dysfonctionnements comme le manque de moyens alloués aux hôpitaux ou la pénurie de masque qui a frappé le pays au début de la crise. Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran encourent jusqu’à 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran (AFP / LUDOVIC MARIN)