Coronavirus : une consultation spéciale chez le médecin généraliste majorée à 55 euros pour les patients testés positifs

La prescription du test et l'annonce du diagnostic positif sont notamment comprises dans le forfait. Les généralistes sont également invités à récolter des informations qui seront rémunérées sur les personnes contacts.

Cabinet d\'un généraliste (illustration).
Cabinet d'un généraliste (illustration). (ST?PHANIE PARA / MAXPPP)

La consultation ou téléconsultation d’un patient testé positif au Covid-19 sera facturée 55 euros par les médecins généralistes, selon les informations publiées mercredi par l'Assurance maladie. Ce forfait comprend la prescription du test, l'annonce du diagnostic positif lors d'une consultation, l'information sur les mesures barrières mais aussi l'enregistrement par le médecin des données personnelles des patients et des "cas contacts proches" dans un téléservice baptisé Contact Covid, à partir du 11 mai. 

 >> Coronavirus : suivez notre direct pour avoir les dernières informations.

Une majoration "pour consultation initiale d’information du patient et de mise en place d’une stratégie thérapeutique[...] d'une valeur de 30 euros" pourra en effet s'ajouter au tarif habituel de 25 euros, détaille l'Assurance maladie sur Ameli.fr. "Les médecins de ville, et en particulier les médecins généralistes", sont les "premiers maillons de la recherche des contacts", cette majoration vise à "accompagner et reconnaître l’engagement des médecins libéraux dans ce dispositif essentiel", fait valoir l'Assurance maladie.

Une rémunération supplémentaire de 2 à 4 euros par information fournie sur les personnes contacts

À partir du 11 mai, les généralistes sont ainsi invités à recueillir les informations personnelles des personnes qui habitent avec le patient, ainsi que des personnes avec qui il a eu un contact rapproché dans les 48 heures précédant l'apparition des symptômes. Pour chacune de ces informations, une rémunération est prévue : "2 euros pour chaque cas contact avec saisie des éléments de base", "4 euros pour chaque cas contact avec saisie de données plus complètes", liste l'Assurance maladie, qui indique que "le détail des données à saisir (...) sera précisé dans les prochains jours"

Ce dispositif prévoit aussi une plateforme "opérée par des équipes de l'Assurance maladie", qui sera chargée de rechercher les cas contacts en cas d'informations incomplètes, et d'entrer en contact avec les personnes concernées pour les inviter à rester confinées chez elles, pour réaliser un test ou pour leur délivrer un arrêt de travail si nécessaire.