Coronavirus : un virus imprévisible

Après cinq semaines d’épidémie de coronavirus en France, le corps médical reste majoritairement surpris par l’imprévisibilité de ce Covid-19. Des soignants témoignent.

France 2

Pourquoi certains patients développent-ils une forme sévère du Covid-19 ? Face à cette maladie imprévisible, les soignants tentent de s’adapter. À Strasbourg (Bas-Rhin), Annic Jarnoux est médecin généraliste. Elle a eu son premier cas de coronavirus en février. Ensuite, elle avait deux patients puis 20 par jour. “En 25 ans de boulot, je n’aurai jamais imaginé une journée de boulot pareil”, confie-t-elle.

Une vigilance de tous les instants est nécessaire

À Nice (Alpes-Maritimes), le professeur Charles-Hugo Marquette, dirige un service de pneumologie. Ce service est habitué à traiter des maladies comme la tuberculose, mais même ici le Covid-19 a surpris le personnel soignant. “On n’a pas vraiment l’habitude que les pneumonies puissent ‘tourner vinaigre’ aussi brutalement. Donc ça nécessite de repérer très rapidement quel patient doit être mis en réanimation”, déclare le professeur Marquette. Face au virus, une vigilance de tous les instants est nécessaire : c’est une source de stress qui s’ajoute à la fatigue cumulée des soignants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Du personnel soignant prend en charge un patient Covid-19 à l\'hôpital Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne), le 3 avril 2020. 
Du personnel soignant prend en charge un patient Covid-19 à l'hôpital Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne), le 3 avril 2020.  (LUDOVIC MARIN / AFP)