Coronavirus : un village amérindien de Guyane décide de se confiner

Voisine du Brésil, la Guyane est passée au stade de 3 de l’épidémie de coronavirus. Le nombre de cas positifs a doublé en une semaine. Par précaution, un village amérindien a décidé de s’autoconfiner.

FRANCEINFO

Le village amérindien de Norino, dans la commune de Macouria (Guyane), a pris la décision de s’autoconfiner à l’unanimité. Une clef a été remise à chaque famille pour entrer et sortir du village. Aucune visiteur ne devra franchir les barrières.

Angoisse générale

La peur s’est installée chez les villageois et les anciens sont inquiets de voir l’épidémie de coronavirus se répandre à toute vitesse sur tout le territoire. "Cela fait peur puisqu’on a des grands-parents qui sont dans le village. On est inquiet", témoigne Batista Mariana, une habitante. Le sentiment d’inquiétude gagne aussi les jeunes, car la pandémie a jeté une ombre sur leur avenir. L’autoconfinement fonctionne avec des règles souples. Les sorties sont autorisées pour aller travailler. Cette action de prévention sera maintenue jusqu’à nouvel ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un village amérindien s\'est autoconfiné en Guyane
Un village amérindien s'est autoconfiné en Guyane (FRANCEINFO)