Coronavirus : un vaccin testé sur l’armée chinoise

En Chine, les autorités viennent de donner leur feu vert, pour la première fois, à l’utilisation d’un vaccin au sein de l’armée.

France 2


Les militaires chinois vont être vaccinés. “Cette fois, ce n’est pas un test, c’est un vaccin qu’un laboratoire chinois va inoculer aux militaires”, explique Arnauld Miguet, correspondant France Télévisions en Chine. Le feu vert a été donné par les autorités chinoises et la campagne devrait durer un an.

Rien de prévu pour le public

“On ne sait pas combien de militaires devraient en bénéficier”, complète le journaliste. Ils sont plus de deux millions, dans l’armée chinoise. “Comment saura-t-on si ce vaccin est efficace, s’il aura des effets secondaires ? Je ne vais pas vous l’apprendre, la Chine est un pays très secret”, rappelle-t-il. Et l’armée y est peut-être encore plus muette qu’ailleurs. En tout cas, à ce stade, il n’y a pas de commercialisation approuvée ou prévue pour le public.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une ingénieure dans un laboratoire chinois, à Pékin.
Une ingénieure dans un laboratoire chinois, à Pékin. (NICOLAS ASFOURI / AFP)