Coronavirus : un vaccin "efficace" est peu probable en 2021, estime un membre du Conseil scientifique

L'épidémiologiste Arnaud Fontanet a rappelé que la fin de l'épidémie était encore "très loin" et que les gestes barrières devaient continuer à être appliqués.

La probabilité d\'avoir en 2021 un vaccin \"efficace\" à 100% contre le coronavirus est peu élevée, selon l\'épidémiologiste Arnaud Fontanet.
La probabilité d'avoir en 2021 un vaccin "efficace" à 100% contre le coronavirus est peu élevée, selon l'épidémiologiste Arnaud Fontanet. (MAXPPP)

"Un vaccin, c'est plusieurs années de développement." La probabilité d'avoir en 2021 un vaccin "efficace" à 100% contre le Sars-CoV-2 est peu élevée, a estimé dimanche 12 juillet l'épidémiologiste Arnaud Fontanet sur BFMTV"Il y a bien sûr un effort sans précédent pour développer ce vaccin mais je serais très surpris si on avait en 2021 un vaccin qui soit efficace. (...) On aura probablement un vaccin qui marchera de manière partielle", a développé ce membre du Conseil scientifique sur le Covid-19.

Le chercheur a invité les Français à "revenir à des habitudes plus sérieuses" face au risque épidémique, martelant que "la fin de l'épidémie" est encore "très loin""Cet été, respectons déjà la distance physique ! Le rassemblement de population, c'est l'ennemi numéro 1", a-t-il insisté, au lendemain d'un concert en plein air à Nice, sans distanciation physique. 

Les lieux confinés restent les endroits les plus favorables à l'apparition de nouveaux foyers épidémiques, a rappelé Arnaud Fontanet. "Les clusters, pour beaucoup, ont démarré dans des endroits confinés : on y retrouve des bateaux de croisière, de guerre, des salles de sport, des discothèques, des abattoirs, des endroits où sont logés des travailleurs migrants, des lieux de culte..."