Coronavirus : un premier avion de rapatriement français a décollé pour Wuhan

Un premier avion est parti en direction de Wuhan (Chine) dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 janvier pour rapatrier les ressortissants français qui le souhaitent. Arnauld Miguet est en direct sur place, devant le consulat français.

FRANCE 3

À Wuhan, en Chine, les ressortissants français qui souhaitent être rapatriés ont rendez-vous au consulat. Pour eux, l'attente risque d'être longue. "Certains sont à l'extérieur et attendent, d'autres sont à l'intérieur pour remplir les dernières formalités administratives. Ensuite, c'est en bus, seul moyen de transport autorisé pour se rendre à l'aéroport, qu'ils seront amenés vers cet avion qui les ramènera en France dans la nuit", explique le correspondant Arnauld Miguet en direct devant le consulat de France.

Une quarantaine de 14 jours

Les autorités ont demandé aux ressortissants qui seront rapatriés de prendre avec eux de l'eau, de la nourriture et des vêtements chauds. "Ils ne sont autorisés à prendre que 20 kilos de bagage seulement, et en France, les attend une période de quarantaine de 14 jours", précise le journaliste. Un isolement indispensable pour éviter de propager l'épidémie du coronavirus 2019-nCoV, qui a déjà fait 170 morts et contaminé plus de 7 700 personnes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un voyageur à l\'aéroport Charles de Gaulle, à Roissy (Val d\'Oise), le 26 janvier 2020.
Un voyageur à l'aéroport Charles de Gaulle, à Roissy (Val d'Oise), le 26 janvier 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)