Coronavirus : un médecin urgentiste du Grand Est témoigne

Face à l'épidémie de coronavirus, les soignants sont en première ligne. Mardi 31 mars, Jean Rottner, médecin urgentiste et président LR de la région Grand Est est en direct pour faire le point sur la situation.

France 2

En France, un sixième médecin est décédé du coronavirus mardi 31 mars. "Je m'associe naturellement à la peine de sa famille, à la peine de son équipe soignante et à l’ensemble de la communauté hospitalière de Metz-Thionville (Moselle). C’est une victime de plus qui sera allée au bout de sa vocation, au bout de ce qu’il pouvait donner aux autres. Je crois qu’il faudra véritablement s’en souvenir", réagit le médecin urgentiste Jean Rottner en direct du 13 Heures.

"Continuer d’agir comme nous agissons"

Marie-Odile Saillard, la directrice de l’hôpital de Metz-Thionville appelle à l’aide. "Il faut entendre de ce qu'elle dit aujourd’hui en Moselle. Cette réalité, elle est forte. Avec cette réalité aujourd’hui, on doit continuer d’agir comme nous agissons. D’ailleurs en lien avec le gouvernement, en permettant des évacuations sanitaires de la région Grand Est vers d’autres régions françaises ou d’autres régions européennes. C’est indispensable pour continuer à admettre et traiter de manière efficace les patients qui se présentent”, poursuit Jean Rottner, président LR de la région Grand Est.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Rottner, le 20 octobre 2017, à Metz.
Jean Rottner, le 20 octobre 2017, à Metz. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)