Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : un médecin généraliste suit son propre protocole

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : un médecin généraliste suit son propre protocole
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Des masques à haut niveau de protection vont rapidement être envoyés aux médecins libéraux, placés en première ligne. Ils manquent cruellement de moyens pour se prémunir du virus. En Charente-Maritime, un généraliste a mis en place son propre dispositif.

Depuis le début du mois et l'arrivée du Covid-19 en France, Didier Rapin, médecin généraliste de Saint-Sever-de-Saintonge (Charente-Maritime), s'organise seul. Il reçoit ses patients susceptibles d'être porteurs de la maladie, selon un protocole qu'il a établi lui-même. Le patient est équipé d'un masque. Il ne passe pas par la salle d'attente, et il est examiné dans une pièce spéciale. "Ici, on se trouve dans un bureau qui n'est pas utilisé habituellement. Mon bureau est de l'autre côté, et j'ai dédié celui-ci à l'examen de mes patients", précise Didier Rapin.

Une initiative rassurante

Il doit donc se protéger lui-même pour ne pas être frappé par la maladie, et la transmettre à son tour aux quelque 1 500 patients qu'il suit dans son cabinet et en Ehpad. Une initiative qui rassure sa clientèle. "C'est très bien parce que comme ceux qui sont vraiment malades ne vont pas dans son cabinet, et au moins ça protège", explique Marie-Christine Navarro, une patiente. Une protection dont le médecin aimerait bien lui aussi bénéficier de la part de sa tutelle. Mais pour le moment, "on en est loin".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.