Coronavirus : trois questions sur la cérémonie militaire qui remplacera le traditionnel défilé du 14-Juillet

Il n’y aura pas de défilé militaire sur les Champs-Élysées cette année. Il s’agit d’une première depuis la Seconde Guerre mondiale et 1944. On vous explique à quoi ressemblera la cérémonie du 14-Juillet 2020.

Le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2019 à Paris.
Le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées, le 14 juillet 2019 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Une cérémonie moins longue, moins dense, et en plus petit : le traditionnel défilé du 14-Juillet à Paris est annulé cette année à cause de l'épidémie de coronavirus. Il sera remplacé par une cérémonie militaire et un hommage aux soignants. franceinfo fait le point.

Comment se déroulera la cérémonie ?

La cérémonie va durer 1h15, soit une demi-heure de moins que l'an dernier. Elle se déroulera place de la Concorde, et non sur la grande avenue. Seuls 2 000 militaires seront présents au sol, contre 4 300 en 2019. Enfin, 72 avions et hélicoptères sont prévus, contre 107 l'an dernier. Il n'y aura pas de défilé motorisé, mais il y aura bien un défilé des troupes à pied, autour de la place de la Concorde. Personne sur les Champs-Élysées : même le président de la République n'arrivera pas par l'avenue, mais par le pont de la Concorde.

Quel hommage aux soignants ?

Ce défilé inhabituel, comme le qualifie le grand ordonnateur, le gouverneur militaire de Paris, sera celui de l'hommage à celles et ceux mobilisés contre le Covid-19. D'abord, le service de santé des armées, le régiment médical, les avions et hélicoptères qui ont transporté des malades... Mais il n'y aura pas, au sol, de soignants des hôpitaux civils. "Organiser une cérémonie militaire, c'est un exercice compliqué", explique le général de corps d'armée Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris. "C'est un exercice qui réclame de l'horlogerie, qui réclame de mettre en place des détachements à l'avance, qui réclame de répéter... Cette hypothèse ne paraissait pas, sur un plan pratique, faisable, encore une fois pour avoir un résultat à la hauteur des attentes."

Tout le monde aura, dans un coin de sa tête, le souvenir de la lutte contre le Covid-19, qui représente la colonne vertébrale de cette édition 2020 du défilé.Général Bruno Le Rayà franceinfo

Il y aura néanmoins un hommage particulier de la patrouille de France. Elle ouvrira la cérémonie évidemment, et la clôturera aussi, avec des fumées blanches plutôt que des tricolores dans ce tableau final. Au-delà de l'opération Résilience, la partie militaire de la lutte contre le Covid-19, quatre pays seront à l'honneur place de la Concorde : l'Allemagne, la Suisse, l'Autriche et le Luxembourg. Ces quatre pays ont accueilli dans leurs hôpitaux des malades français.

Y'aura-t-il du public ?

Il n'y aura pas de public sur l'avenue des Champs-Élysées. Pas de badauds, mais des tribunes seront installées place de la Concorde pour les 2 500 invités, officiels français et étrangers, familles des soldats morts en opération extérieure ou blessés. Toutes personnes comprises (militaires, invités, médias, techniciens, sécurité...), la jauge ne dépassera pas 5 000 personnes, pour rester dans le cadre des évènement autorisés. Enfin, habituellement les soldats exposent leur matériel au grand public sur le Champ-de-Mars à Paris. Cette année, cela n'aura pas lieu.