Coronavirus : toujours pas de tests obligatoires dans les aéroports

Le gouvernement réfléchit à un tour de vis aux frontières. Les tests au Covid-19 pourraient ainsi être élargis dans les aéroports. De nombreux médecins dénoncent un manque de contrôles lors des arrivées. 

France 2

Les aéroports français sont-ils des passoires à coronavirus ? À Paris, ces passagers arrivent tout juste de Barcelone, en Espagne, sans aucun test du Covid-19. Pourtant, la ville demande désormais à tous ses habitants de rester chez eux. Une situation qui peut sembler étonnante alors même que le Premier ministre n'exclut plus de refermer les frontières avec l'Espagne. La France manque-t-elle de réactivité face à l'évolution du virus ?

Un centre de dépistage à Roissy, mais pas de test obligatoire

Le ministère des Transports renvoie au ministère de la Santé, qui nous renvoie au ministère de l'Intérieur. Pour l'heure, les passagers provenant d'une zone classée rouge doivent justifier d'un motif impérieux, personnel, familial ou professionnel pour rentrer en France. Pour ces voyageurs, il existe dans l'aéroport de Roissy un centre de dépistage du Covid-19, mais seulement dans deux terminaux. Le test n'y est pas obligatoire à la grande surprise de ces passagères en provenance d'Abou Dabi, aux Émirats arabes unis, classée en zone rouge. C'est le même constat dans les aéroports régionaux, comme à Toulouse, en Haute-Garonne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une opération de désinfection dans un terminal de l\'aéroport Charles-de-Gaulle, le 14 mai 2020 à Roissy.
Une opération de désinfection dans un terminal de l'aéroport Charles-de-Gaulle, le 14 mai 2020 à Roissy. (IAN LANGSDON / EPA POOL / AFP)