Coronavirus : testé positif, le père de Thibaut Pinot pousse "un cri de colère"

"Je pense qu’on a fait des erreurs et qu’on va en tirer les conséquences après", affirme Régis Pinot, qui se dit "déçu du système français".

Le coureur cycliste Thibaut Pinot, le 5 juillet 2019 à Bruxelles (Belgique) lors de la première étape du Tour de France 2019.
Le coureur cycliste Thibaut Pinot, le 5 juillet 2019 à Bruxelles (Belgique) lors de la première étape du Tour de France 2019. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Régis Pinot, le père du cycliste Thibaut Pinot et maire de Mélisey (Haute-Saône), est atteint du Covid-19 et dénonce sur France Bleu Belfort-Montbéliard "l'état du système de santé face à la crise et l'absence de préparation des pouvoirs publics. Je suis déçu du système français".

Le père du cycliste français explique que son cas n’est pas inquiétant. "J'ai eu les premiers symptômes en fin de semaine dernière, j'avais des douleurs, je me suis mis à tousser. Ensuite, la fièvre est arrivée", explique l'édile. "Et aujourd'hui, ce sont plus des problèmes respiratoires". Il se dit en colère face à la crise qui touche tout le pays : "Je pense qu’on a fait des erreurs et qu’on va en tirer les conséquences après, affirme-t-il. Je suis déçu du système français".

"C'est quand même 'petit' d'en arriver là dans notre pays"

Gérant d'une entreprise de pompes funèbres, Régis Pinot pense avoir contracté le coronavirus Covid-19 dans le cadre de son activité professionnelle. Il dénonce l'absence d'aide pour sa profession. "J'ai pu récupérer des masques à droite à gauche pour protéger mon équipe. (...) Mais c’est quand même petit d’en arriver là dans notre pays", se désole-t-il. Plus largement, Régis Pinot déplore que les autorités n'aient pas anticipé cette crise :

Mon épouse est infirmière et ça fait des mois que le personnel soignant tire la sonnette d’alarme et on n'a pas pris ça au sérieux. Pourtant, quoi de plus important que la santé ?Régis Pinot, père du cyliste Thibaut Pinotà franceinfo

Régis Pinot, 58 ans, a eu la confirmation de sa contamination mercredi 25 mars, après avoir réalisé un test deux jours plus tôt. Depuis, il est confiné chez lui à l'écart de ses proches et de son fils : "Thibaut va bien pour l’instant", rassure-t-il. "Je l’ai aperçu hier soir derrière le carreau parce que je ne veux pas qu’il approche. Je ne veux pas que mes enfants m’approchent tant que je suis contagieux."

Pour lui, il faut annuler le Tour de France

Avec le confinement se pose la question de la carrière de son fils, Thibaut. Lui-aussi confiné, il ne peut s'entraîner pour le Tour de France. Pour Régis Pinot, il faut annuler la Grande Boucle : "Sinon il y aura des inégalités. Il y a des pays où on a le droit de rouler et d’autres non."

Après la crise, il faudra selon lui une période de transition pour reprendre les compétitions : "Il faudra donner au moins un mois à tout le monde avant de reprendre les compétitions pour qu’ils puissent se remettre à niveau. Sinon, ça va être injuste".