Coronavirus : supporter le masque quand il fait chaud

Avec les fortes chaleurs, quand il faut travailler et porter un masque, la situation peut vite devenir insupportable.

France 2

Il va falloir s’y faire, alors autant le prendre avec bonne humeur. Pour beaucoup de travailleurs, porter le masque toute la journée c’est un nouveauté. 30°C au thermomètre, sèche-cheveux et masques en tissus, ces coiffeuses suffoquent un peu. "Dès qu’on peut, entre chaque cliente on va derrière, on respire un peu, le temps qu’on mange on l’enlève aussi", indique Anaïs Coulon, coiffeuse.

Se protéger, protéger les autres

Une heure de promiscuité c’est le temps qu’il faut pour trouver la robe du grand jour dans cette boutique sans climatisation. Un petit fardeau qu’il faudra aussi supporter le jour du mariage. "On est content de pouvoir le porter que pour la cérémonie officielle et on va être content de s’en débarrasser juste après", indique Armelle Sartoux, future mariée. À la sortie d’un four de boulanger, il fait plus de 50°C, de quoi craquer. Le relâchement observé concernant le masque est encore plus tentant avec les fortes chaleurs. De quoi exaspérer les professionnels de santé. Le masque permet pourtant de se protéger et de protéger les autres du coronavirus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un boulanger devant son four à pain.
Un boulanger devant son four à pain. (France 2)