Coronavirus : situation délicate dans les campings

2020 est une saison touristique pas comme les autres. Les campings, avec l’absence de touristes étrangers, sont quasiment déserts. Ceux qui affichent complet se plaignent d’un manque de visibilité. Illustration dans la Drôme.

France 2

Des piscines désertes et des transats vides en plein après-midi dans un camping de Saint-Avit (Drôme). Du jamais-vu pour la saison touristique. Seuls quelques mobile-homes sont occupés sur la centaine disponibles. "C’est un peu déprimant parce qu’on a embauché du personnel et on ne sait pas quoi leur faire faire", déplore Paul Robert, propriétaire du camping de La Garenne.

"Aucune certitude pour août"

Plus au sud dans la vallée de la Drôme, le contraste est saisissant. Le camping Les Chapelains affiche complet. Le mois d’août s’annonce bien, mais des inquiétudes demeurent. "On a aucune certitude sur le mois d’août. Même si le niveau de réservations est bon, tout peut basculer à la dernière minute", affirme le propriétaire Jean-Michel Pluvinage. Avec l'épidémie de coronavirus, difficile de se projeter au-delà de quelques jours, pour l’hôtellerie de plein air, la situation reste fragile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une piscine vide d\'un camping en pleine saison touristique
Une piscine vide d'un camping en pleine saison touristique (France 2)