En Italie, des malades du Covid-19 placés sous oxygène dans leur voiture en attendant un lit d'hôpital

Les chiffres de contaminations au coronavirus, à l'approche de la mi-novembre, inquiètent les autorités sanitaires italiennes. Des médecins réclament un confinement national. 

France 2

Ces images ont choqué tout un pays : à Naples, en Italie, les patients ayant contracté le coronavirus ne peuvent pas tous avoir accès à un lit d'hôpital, car les services de réanimation se trouvent déjà surchargés. Les malades sont donc pris en charge directement dans leur voiture : des soignants passent avec des bombonnes d'oxygène pour aider ceux qui souffrent de problèmes respiratoires.

Vers un reconfinement du pays ?

Un couvre-feu entre 22 heures et 5 heures du matin limite pour le moment les activités des habitants en Italie. Cette mesure ne suffit toutefois pas pour le président de l'Ordre des médecins. Pour freiner l'épidémie, il réclame des mesures plus drastiques et plaide pour le reconfinement du pays, comme le rapporte le journaliste France Télévisions Alban Mikoczy, en duplex depuis Rome.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Naples, en Italie, des patients ayant contracté le coronavirus sont pris en charge directement dans leurs voitures. Des soignants passent avec des bombonnes d’oxygène pour les personnes ressentant des problèmes respiratoires.
À Naples, en Italie, des patients ayant contracté le coronavirus sont pris en charge directement dans leurs voitures. Des soignants passent avec des bombonnes d’oxygène pour les personnes ressentant des problèmes respiratoires. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)