Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : près de 4 000 arrêts de travail et 21 morts chez les médecins libéraux

Ce bilan, issu de données recueillies par la caisse de retraite des médecins libéraux, n'est que partiel, mais montre que la profession est très exposée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une cellule médicale Covid-19, lancée à l'initiative des médecins libéraux de Vincennes et Saint-Mandé (Val-de-Marne), le 30 mars 2020. (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)

Ce n'est que la part émergée de l'iceberg, mais le nombre témoigne du lourd tribut payé par les professionnels de santé, en première ligne face au Covid-19. Près de 4 000 médecins libéraux ont transmis un arrêt de travail lié au coronavirus à leur caisse de retraite, la Carmf, qui recense 21 décès dus à l'épidémie dans la profession, selon des chiffres communiqués jeudi 23 avril à l'AFP.

La Carmf, qui a modifié ses règles pour verser aux médecins malades ou "vulnérables" (malades chroniques) des indemnités journalières dès le premier jour d'arrêt de travail, a reçu à ce jour "3 987 dossiers, dont 300 sont déjà en cours de paiement". Par définition, ce décompte n'inclut toutefois pas les praticiens contaminés qui n'ont pas sollicité l'aide de leur caisse de retraite, ni leurs confrères exerçant à l'hôpital.

Exposée au virus, la profession est lourdement endeuillée : 21 médecins libéraux en sont morts, dont 11 retraités, 9 en activité et un en cumul emploi-retraite. Ce bilan est également partiel, d'autres décès ayant été rapportés dans les établissements de santé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.