Coronavirus : pour la première fois, un médicament réduit la mortalité chez les malades graves du Covid-19

La dexamethasone, un médicament de la famille des stéroïdes testé par l'essai clinique britannique Recovery, est connu pour son effet anti-inflammatoire puissant.

Un pharmacien montrant une ampoule de Dexzmethasone, à Bruxelles en Belgique le 16 juin 2020.
Un pharmacien montrant une ampoule de Dexzmethasone, à Bruxelles en Belgique le 16 juin 2020. (YVES HERMAN / REUTERS)

Des chercheurs britanniques ont annoncé, mardi 16 juin, avoir fait "une avancée majeure" dans le traitement des malades gravement atteints par le Covid-19. Les responsables de l'essai clinique britannique Recovery (article en anglais) ont découvert qu'un médicament de la famille des stéroïdes, le dexamethasone, réduisait d'un tiers la mortalité chez les malades les plus gravement atteints, c'est-à-dire ceux nécessitant l'assistance d'un respirateur. Selon eux, "une mort sur huit pourrait être évitée grâce à ce traitement chez les patients placés sous ventilation artificielle".

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué une "percée scientifique". "C'est le premier traitement avéré qui réduit la mortalité chez les patients atteints par le Covid-19 sous assistance d'oxygène ou de respirateur", a commenté Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS. Ce médicament est déjà utilisé dans de nombreuses indications pour son effet anti-inflammatoire puissant.

"Les chercheurs ont partagé les premières informations sur les résultats de l'essai avec l'OMS, et nous espérons vivement connaître l'analyse complète des données dans les prochains jours", a ajouté l'Organisation mondiale de la santé. L'organisation onusienne va conduire une "méta-analyse" de ces recherches dans le but d'actualiser ses directives pour "refléter comment et quand le médicament devrait être utilisé" contre la maladie.