Coronavirus : plusieurs grandes villes en sursis

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : plusieurs grandes villes en sursis
France 2
Article rédigé par
M.Justet, A.Lepiney, E. Delbecque - France 2
France Télévisions

Le virus circule de plus en plus activement dans l'Hexagone. Le gouvernement espère le jeudi 1er octobre que les mesures déjà en place vont porter leurs fruits, comme à Lille dans le Nord. 

Pas de restrictions supplémentaires annoncées par Olivier Veran, jeudi 1er octobre. À Lille (Nord), c'est un soulagement. Pourtant, la situation sanitaire se dégrade. Un scénario prévisible selon les habitants : "Je ne suis pas du tout surprise, les gens continuent à sortir comme d'habitude, à boire des verres, travailler, être en contact avec d'autres personnes", explique cette riveraine. La menace de fermeture des bars et restaurants est présente dans tous les esprits. Dans sa brasserie, Laurent Bostyn a revu son organisation : "On va organiser un sens de circulation [...] avec un affichage entrée, un affichage qui dit qu'on doit avoir un masque pour les déplacements".

La métropole pourrait passer en zone d'alerte maximale

Dans cette boutique lilloise, la vigilance est de mise. Les clients doivent se laver les mains avant d'entrer, le magasin est nettoyé toutes les deux heures. "On essaye d'être disponible, de veiller au respect des procédures de sécurité", explique Caroline Leonardi, gérante d'un magasin. Si la situation continue de se dégrader à Lille, la métropole pourrait passer en zone d'alerte maximale, comme à Marseille (Bouches du Rhône) ou en Guadeloupe. C'est le dernier échelon avant l'état d'urgence sanitaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.