Coronavirus : plus de 60 000 salariés de l’Éducation nationale vont toucher des primes jusqu’à 1 000 euros

Ces salariés seront récompensés en fonction du nombre de jours de présence dans les établissement pendant le confinement.

Les personnels qui ont accueilli les enfants de soignants pendant le confinement pourront bénéficier de cette prime. 
Les personnels qui ont accueilli les enfants de soignants pendant le confinement pourront bénéficier de cette prime.  (AURÉLIE JACQUAND / FRANCE-BLEU CHAMPAGNE)

Plus de 60 000 salariés de l’Éducation nationale vont toucher une prime exceptionnelle pour leur mobilisation pendant la crise du coronavirus, a appris franceinfo ce mardi 19 mai auprès du ministère de l’Éducation nationale.

>> Coronavirus : suivez les conséquences de la pandémie dans notre direct

La grande majorité des bénéficiaires seront les enseignants volontaires pour l’accueil des enfants de soignants pendant le confinement. D’autres catégories de personnel de l’Éducation nationale particulièrement mobilisés, comme les infirmières en milieu scolaire ou des employés des services administratifs, pourront aussi en bénéficier, précise le ministère.

Des primes de 330 à 1 000 euros

Le montant des primes variera entre 330 et 1 000 euros, selon les syndicats d’enseignants : 330 euros pour ceux qui ont été mobilisés entre 4 jours et 9,5 jours ; 660 euros entre 10 et 15,5 jours et 1 000 euros pour ceux qui y ont consacré plus de 16 jours. Une répartition qui n’est pas encore actée. Les organisations syndicales doivent se prononcer dans les prochains jours sur cette ventilation.

Aucune date officielle n’a été pour le moment communiquée pour le versement de cette prime.