Coronavirus : Marseille assommée par les nouvelles mesures

Si 69 départements sont concernés par les nouvelles mesures restrictives annoncées mercredi 23 septembre, la métropole d'Aix-Marseille (Bouches-du-Rhône) sera la seule, avec la Guadeloupe, à devoir fermer intégralement bars et restaurants. 

France 2

Ce sont les mesures les plus strictes annoncées depuis le confinement. Samedi 26 septembre à Marseille (Bouches-du-Rhône), les bars et restaurants devront fermer leurs portes pour une durée minimale de 15 jours, ainsi que certains établissements rassemblant du public. Pour certains habitants, c'est l'incompréhension : "Je suis allé faire mes courses en grande surface, soit on ferme tout et on s'occupe vraiment de notre santé, mais de cibler les restaurateurs, je ne comprends pas". 

Les gérants dans la crainte

Les gérants d'établissements craignent pour leur avenir. Grégory Mandonato a déjà perdu 200 000 euros depuis le début de l'année, et va devoir mettre 9 salariés au chômage partiel. "On a fait des crédits [...] Il faut les rembourser dans moins de six mois ou les rendre, là on referme... Ça fait peur", confie-t-il. Un autre va devoir s'organiser pour ne pas perdre l'intégralité des 8 000 euros de produits frais qu'il a stocké dans sa chambre froide. La mairie de Marseille demande un délai de dix jours au gouvernement avant la mise en place des mesures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans les rues de Marseille le 14 septembre 2020, classée en zone d\'alerte maximale au coronavirus (couleur rouge écarlate) dix jours plus tard.
Dans les rues de Marseille le 14 septembre 2020, classée en zone d'alerte maximale au coronavirus (couleur rouge écarlate) dix jours plus tard. (NICOLAS TUCAT / AFP)