Coronavirus : l’Espagne à moitié déconfinée

En Europe, la plupart des pays ont entamé le déconfinement de leur population. Illustration en Espagne, où le processus est prudent et progressif selon les régions.

franceinfo

Boire un verre en terrasse, c’est possible en Espagne, dans la moitié des régions. À Seville, cafés et restaurants ont retrouvé une partie de leur clientèle. Il est possible de se rassembler entre amis, à condition de ne pas dépasser les dix personnes, de faire les boutiques, d’aller au marché, d’assister à une messe ou encore de simplement se déplacer dans le pays.

Madrid et Barcelone restent confinées

Le reste de l’Espagne, en rouge, devra encore attendre. À Barcelone et Madrid, le contraste est saisissant. "Les gens ne respectent pas les règles. Ils se rassemblent dans les rues. C’est injuste, mais nous le méritons", témoigne Pedro, un habitant de la capitale. Onze régions ont amorcé le déconfinement. L’épidémie recule à un bon rythme. Les autres régions devraient à leur tour retrouver un peu de liberté dans les prochaines semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enfants jouent dans un parc à Séville, en Espagne, le 26 avril 2020.
Des enfants jouent dans un parc à Séville, en Espagne, le 26 avril 2020. (CRISTINA QUICLER / AFP)