Coronavirus : les visites dans les Ehpad girondins sont limitées et conditionnées

Lors de la première vague de Covid-19, ce printemps, les plus anciens se sont retrouvés souvent isolés. Aujourd’hui, à l’aube d’une seconde vague, des Ehpad prennent de nouvelles mesures pour les protéger, comme c’est le cas en Gironde, rapporte France 2, vendredi 18 septembre.

Les personnes âgées constituent un public particulièrement à risque face à la virulence du Covid-19. Alors, certains Ehpad ont été forcés de prendre des mesures pour les protéger. Ainsi, en Gironde, les visites sont limitées, révèle France 2, vendredi 18 septembre. Bernard Reynier vient par exemple voir sa mère dans un Ehpad de Pessac-en-Gironde. Mais sa visite est conditionnée par une désinfection des mains, le port du masque et une inscription sur un registre.
 

Des visites surveillées

 
Il devra ensuite téléphoner à un agent de service hospitalier pour prévenir de sa venue et pour que sa mère, Christiane, puisse le rejoindre. Toutefois, il n’aura qu’une demi-heure avec elle et ce deux fois par semaine. La concernée relativise et prend la chose avec philosophie : "On se verra quand même et puis il y a le téléphone. Ça prend beaucoup de place le téléphone." Par ailleurs, toutes les rencontres ont lieu dans des espaces communs ou les parcs et non dans les chambres, pour éviter toute contamination.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une résidente d\'un Ephad de Besayes (Drôme), le 21 mai 2019.
Une résidente d'un Ephad de Besayes (Drôme), le 21 mai 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)