Coronavirus : les transports publics d'Ile-de-France fortement réduits à partir de jeudi

La RATP et Ile-de-FRance Mobilités doivent concilier baisse de la fréquentation et nécessité d'acheminer les personnes, comme les soignants, qui travaillent toujours.

Des quais de métro désertés, le 23 mars 2020 à Paris.
Des quais de métro désertés, le 23 mars 2020 à Paris. (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)

Face au confinement et à la pandémie de Covid-19, les transports en commun de la région parisienne vont être fortement réduits à partir du jeudi 26 mars, ont indiqué mercredi Ile-de-France Mobilités, la RATP et la SNCF. "L'objectif (...) demeure de maintenir un service de transport pour toute l'Ile-de-France afin de permettre aux personnes en ayant strictement la nécessité de se déplacer", ont-ils expliqué à l'AFP. "La priorité [est] de mettre en œuvre prioritairement tous les transports nécessaires pour les personnels des établissements de santé et autres activités devant être maintenues", ont-ils souligné.

>> Epidémie de coronavirus : les dernières informations dans notre direct

A partir de jeudi, métro et RER circuleront de 6 heures à 22 heures et des bus de substitution remplaceront le RER après 22 heures. Le trafic à la RATP sera réduit à environ 30% de celui habituel. Seuls 25% des trains et RER de la SNCF (Transilien) seront assurés. Par ailleurs, une cinquantaine de stations – comme Alésia, Bourse, Campo Formio ou Pernety  seront fermées "afin de concentrer le personnel disponible dans les stations principales".

A la RATP, 5 à 6% de la fréquentation habituelle

Les lignes de bus et tramways de la RATP dans Paris et la proche couronne continueront de fonctionner jusqu'à la fin de service. Les bus de nuit fonctionneront toujours normalement, étant même renforcé par endroits, de même que les 20 navettes mises en place vers les grands hôpitaux pour le personnel hospitalier.

Ces décisions répondent à la demande de limiter les déplacements non essentiels. Elles prennent aussi en compte la chute de la fréquentation – laquelle n'est plus que de 5 à 6% par rapport à la normale à la RATP et autour de 10% à la SNCF, selon des porte-parole – et "l'indisponibilité d'une partie du personnel". Toutes les informations sont disponibles sur les sites internet ratp.fr, transilien.fr et vianavigo.fr, et sur les applications RATP, Vianavigo et Transilien.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Pratique. Voici la nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire à remplir pour sortir pendant le confinement

• Synthèse. Où en est la recherche sur les traitements pour lutter contre le Covid-19 ?

• Infographies. Confinement : découvrez l'effondrement du trafic routier, ferroviaire et aérien

• Témoignages. "S'ils nous disent qu'il y a un mec positif, ce sera la guerre…" : face au coronavirus, les prisons au bord de la rupture

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation