Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les sans-abri fragilisés par l'épidémie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Coronavirus : les sans-abri fragilisés par l'épidémie
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Comment respecter les mesures barrières ou encore la distanciation sociale quand on n'a pas de toit ? À Paris (Île-de-France), des maraudes viennent en aide aux sans domicile fixe.

Ils sont en première ligne : des sans-abri devenus encore plus fragiles avec l'épidémie de coronavirus. Dans la rue, difficile de se protéger. Alors Benoit Espinosa, un sans domicile fixe, se déplace le moins possible et limite ses contacts. Ici, appliquer les mesures barrières est presque impossible. "J'entends que le masque va peut-être devenir obligatoire. Mais comment je fais, moi, pour avoir un masque ? Je ne peux pas. Et on nous dit de nous laver les mains mais il n'y aucune fontaine ouvertes, alors je le fais avec de l'eau de source", se désole-t-il.

"Ça commence à me peser"

Depuis l'annonce du confinement, le quotidien déjà difficile a basculé. Pour les sans-abri, l'aide se raréfie. "Les gens, pour passer le temps, ils font de la cuisine, ils regardent la télévision. Mais moi je ne peux pas. Ce sont des petites choses mais ça commence à me peser", poursuit Benoit Espinosa.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.