Coronavirus : les professions récompensées par des primes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : les professions récompensées par des primes
France 2
Article rédigé par
J-P. Chapel - France 2
France Télévisions

Plusieurs professions en première ligne pendant la crise du coronavirus ont obtenu des hausses de salaire. Le journaliste Jean-Paul Chapel fait le point sur le plateau du 20 Heures de France 2, mardi 13 octobre.

Plusieurs professions en première ligne lors de la crise du Covid-19 ont eu une revalorisation de leur salaire. "A ce stade, seuls les personnels travaillant à l'hôpital ou en Ehpad" les ont eues, rappelle le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures, mardi 13 octobre. La hausse s'élève à "90 euros nets de plus par mois depuis septembre, qui seront complétés par 93 euros supplémentaires en mars 2021", poursuit-il.

Des primes exceptionnelles

Cela concerne les infirmiers, les aides-soignants, les kinés mais aussi le personnel administratif et technique dans les hôpitaux publics et privés, soit deux millions de personnes. Pour les médecins qui ne travaillent qu'à l'hôpital public, l'indemnité a été augmentée de 200 euros par mois, avec 300 euros supplémentaires en mars 2021. Des primes exceptionnelles ont aussi été versées au personnel soignant, "allant de 500 à 1 500 euros selon qu'il était ou pas dans une zone de tension". Les enseignants qui ont accueilli les enfants des soignants ont reçu entre 330 euros et 1 000 euros. "La grande distribution a octroyé une prime défiscalisée jusqu'à 1 000 euros pour un employé à plein temps", mais les temps partiels, plus nombreux, ont forcément reçu moins. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.