Coronavirus : les prémices d'une deuxième vague ?

Dans certaines régions françaises, des signes d'accélération dans la circulation du virus apparaissent. Les autorités sanitaires redoutent les prémices de l'arrivée d'une deuxième vague.

France 3

A Plérin (Côtes-d'Armor), un centre de dépistage a été mis en place en urgence. C'est dans cette commune que trois enfants d'un centre aéré ont contracté le Covid-19. Leurs familles ont été testées ce matin pour lever l'inquiétude. "On a aucun symptôme, on se sent bien, mais c'est la peur de contaminer l'entourage", confie la mère de deux enfants, venue se faire tester. Comme la Bretagne, plusieurs régions, dont la plupart avaient été relativement épargnées par la première vague, montrent une hausse sensible du nombre de cas de Covid.

En Nouvelle-Aquitaine, 7 nouveaux clusters en 5 jours

Au CHU de Bordeaux, le nombre de tests a doublé. En Nouvelle-Aquitaine en 5 jours, 7 nouveaux foyers de contamination ont été recensés. En Île-de-France, on observe une augmentation régulière du nombre de cas : 180 par jour contre 140 il y a seulement un mois. Les appels au SAMU pour suspicion de Covid sont plus nombreux, de même que les déplacements de médecins. Depuis quelques jours, les signes d'une reprise de l'épidémie sont également constatés à Marseille et dans le Nord. Mais selon les experts, on ne peut pas encore parler de deuxième vague.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voyageurs portent un masque dans la gare RER de Châtelet-Les Halles (Paris), le 29 avril 2020.
Des voyageurs portent un masque dans la gare RER de Châtelet-Les Halles (Paris), le 29 avril 2020. (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)