Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les pharmacies autorisées à vendre des masques grand public

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : les pharmacies autorisées à vendre des masques grand public
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis dimanche 26 avril, les pharmacies sont autorisées à vendre des masques grand public, mais beaucoup n’ont pas eu le temps de s’approvisionner.

Après trois semaines d’attente, les pharmaciens vendent leurs premiers masques grand public. C’est un soulagement à l’approche du 11 mai, date du déconfinement. À Toulouse (Haute-Garonne), des clients d’une pharmacie repartent ravis, avec deux masques au maximum. “J’en ai construit, mais je pense qu’ils sont très peu efficaces et je suis enseignante, je crains de retourner au lycée sans en avoir”, commente une cliente.

“Il faut pouvoir s’organiser”

Seules les collectivités et la grande distribution étaient autorisées à les vendre, les pharmaciens restaient sous l’ordre de réquisition de l’État, reste maintenant à gérer l’approvisionnement. “Il faut pouvoir s’organiser, en acheter pour pouvoir en fournir. Ça aurait été mieux qu’on nous dise il y a 15 jours qu’on allait pouvoir en vendre”, explique Jean-Marie Guillermin, pharmacien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.