Coronavirus : les pays européens prennent des décisions fortes pour lutter contre le virus

Chaque pays tente à sa manière de freiner l’épidémie de coronavirus, avec des mesures strictes qui ne sont pas toujours très populaires.

FRANCEINFO

Freiner l’épidémie de coronavirus par tous les moyens, voici l’objectif actuel des pays européens. Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a tranché dans le vif : depuis mercredi 7 octobre, les bars et restaurants ferment à 22h et le télétravail est favorisé. Des mesures qui n’ont pas encore eu d’effet, dans un pays où les derniers chiffres sont à la hausse.

Des militants anti-masque en Italie

Du côté de l’Italie, une manifestation s’est tenue à Rome. Des militants se sont donnés rendez-vous dans les rues de la capitale pour protester contre le port du masque qui redevient obligatoire en extérieur dans tout le pays. L’état d’urgence a également été prolongé jusqu’au 31 janvier prochain. En Espagne, il est interdit de quitter Madrid sauf pour les besoins de première nécessité pendant qu’en Allemagne, Angela Merkel prévient qu’elle pourrait annoncer de nouvelles mesures fortes (fermetures de bars, couvre-feu) si les résultats ne s’améliorent pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme équipé d\'un masque dans les rues de Nottingham (Royaume-Uni), le 9 octobre 2020.
Un homme équipé d'un masque dans les rues de Nottingham (Royaume-Uni), le 9 octobre 2020. (OLI SCARFF / AFP)