Coronavirus : les milliardaires se muent en philanthropes

Face aux ravages de l'épidémie de Covid-19, notamment aux États-Unis, les milliardaires font d'importants dons pour la recherche ou les hôpitaux, à l'image du fondateur de Twitter, qui a donné un milliard de dollars mardi 7 avril. 

France 2

Du jour au lendemain, Jack Dorsey est devenu le plus gros donateur privé depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19. Moins connu du grand public que son concurrent de Facebook Mark Zuckerberg, et moins riche aussi, cet Américain n'est autre que le fondateur du réseau social Twitter. Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 avril, il a annoncé sur sa plateforme, microblogging, donner un milliard de dollars pour lutter contre le virus, soit un tiers de sa fortune.

2 000 décès en 24 heures aux États-Unis

À son image, les milliardaires de la Silicon Valley se montrent particulièrement généreux, alors que le Covid-19 a tué environ 2 000 personnes en 24 heures mardi, rien qu'aux États-Unis. Bill Gates, philanthrope bien connu, a promis plusieurs milliards pour construire les usines qui fabriqueront un vaccin contre le virus à grande échelle. Du côté du monde de la culture, les chanteuses Taylor Swift et Ariana Grande ont offert 3 000 dollars à certains de leurs fans qui ont perdu leur emploi à cause de la crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le co-fondateur de Twitter Jack Dorsey, le 12 novembre 2018, à New Delhi, en Inde.
Le co-fondateur de Twitter Jack Dorsey, le 12 novembre 2018, à New Delhi, en Inde. (PRAKASH SINGH / AFP)