Coronavirus : les médecins généralistes débordés

Deux millions de cas de coronavirus ont été enregistrés dans le monde la semaine dernière. En France, le rebond de l'épidémie se ressent dans les cabinets de médecins généralistes, littéralement débordés. 

France 3

Au centre SOS Médecins de Caen (Calvados), les consultations ont augmenté de 30 % par rapport à un mois de septembre habituel. "On pourrait dire que c'est de l'ordre de l'hypervigilance, qui est liée à l'attention que portent les gens [...] vis-à-vis de leurs symptômes. Ils se posent des questions s'ils doivent retourner au travail ou pas, s'ils doivent emmener les enfants à l'école ou pas, s'ils doivent faire un test vis-à-vis des symptômes qu'ils présentent ou pas", explique le docteur Jérémie Brissard, de SOS Médecins. 

De nombreuses demandes par téléphone

Avec la priorisation des tests aux patients munis d'ordonnances, l'agenda de SOS Médecins se remplit très vite en ce moment. Le constat est le même chez les médecins de campagne. Ils effectuent davantage de consultations au cabinet et à domicile, mais pas uniquement. "On a des demandes par téléphone aussi. Les parents inquiets, les gens qui ont des symptômes et qui ne savent pas s'ils doivent consulter, les cas contacts qui ne connaissent pas la mesure à suivre", énumère le docteur Alexandra Tsagouria, médecin généraliste à Sainte-Honorine-du-Fay (Calvados). Pour limiter ce déferlement, les généralistes recommandent notamment de se faire vacciner contre la grippe saisonnière

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin effectue une consultation dans son cabinet de Godewaersvelde, le 25 septembre 2012. (illustration)
Un médecin effectue une consultation dans son cabinet de Godewaersvelde, le 25 septembre 2012. (illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)