Coronavirus : les médecins généralistes au coeur de la seconde vague

La gestion du Covid-19 a évolué depuis le printemps dernier. Les médecins généralistes sont désormais très actifs dans le dispositif et prennent, à l'approche de la mi-novembre, 90% des patients Covid. 

France 2

Dans une maison médicale d'Aubergenville dans les Yvelines, six médecins généralistes reçoivent des malades du Covid. De plus en plus de patients ont du mal à respirer. "Les cas contacts sont de plus en plus importants, et surtout les gens sont effectivement cas positifs régulièrement", explique le Dr. Lionel Lecler dans l'édition du 20 Heures du mardi 10 novembre. Pour éviter l’affluence en salle d’attente, les médecins reçoivent uniquement sur rendez-vous. Leur planning est rempli, et le Dr. Lecler a dû augmenter son temps de travail. 

Moins de patients non-Covid 

Même s’il est quotidiennement auprès des patients, le médecin ne craint pas la contamination. À partir du moment où les gestes barrières sont respectés, ils se relèvent la plupart du temps efficaces, souligne-t-il. La secrétaire de la maison médicale s’inquiète en revanche pour les patients qui n’ont pas le Covid, mais ne viennent plus consulter par peur d’être contaminés, ce qui pourrait s’avérer dangereux pour leur santé. Les tests antigéniques devraient arriver d’ici une dizaine de jours. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme consulte son médecin généraliste à son cabinet, à Excideuil (Dordogne), le 2 mars 2020.
Une femme consulte son médecin généraliste à son cabinet, à Excideuil (Dordogne), le 2 mars 2020. (ROMAIN LONGIERAS / HANS LUCAS / AFP)