Coronavirus : les masques usagés jonchent les rues des grandes villes

Dans les grandes villes, comme à Paris, le déconfinement a vu se développer un comportement d'incivilité. Sur les trottoirs, les masques usagés puis jetés se sont multipliés depuis le 11 mai.

France 2

Quand la rue devient une grande poubelle de déchets potentiellement contaminés. Depuis le début de la période de déconfinement, commencé lundi 11 mai, les trottoirs des grandes villes se retrouvent jonchés de masques grand public usagés. Un casse-tête pour les agents de propreté, comme à Paris. "Cela nous expose encore plus au danger. Donc, eux, ils veulent être protégés mais ils ne nous protègent pas", déplore un agent parisien.

Isoler les masques 24 heures avant de les mettre à la poubelle

Les autorités sanitaires ont donné, pourtant, des consignes pour jeter les masques usés. "Quand vous êtes chez vous, le mieux à faire c'est de les mettre dans un sac plastique fermé pendant 20 heures. Au bout de 24 heures, vous les jetez à la poubelle. De cette manière-là, c'est comme cela que vous exposerez le moins possible les agents", explique Paul Simondon, adjoint chargé de la propreté à la mairie de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des masques de protection dans une usine en Seine-Saint-Denis, le 14 mai 2020 (photo d\'illustration).
Des masques de protection dans une usine en Seine-Saint-Denis, le 14 mai 2020 (photo d'illustration). (BERTRAND GUAY / AFP)