Cet article date de plus de deux ans.

Coronavirus : les laboratoires mis à rude épreuve pour le dépistage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les laboratoires mis à rude épreuve pour le dépistage
FRANCE 2
Article rédigé par
E. Bailly, O. Palomino, G. Orain, C. Ricco - France 3
France Télévisions

À l’approche des fêtes de fin d’année, de nombreux Français se ruent dans les laboratoires pour se faire tester au Covid-19.

Que ce soit à Paris, à Nice (Alpes-Maritimes), à Reims (Marne) ou encore au Mans (Sarthe), à l’approche du réveillon de Noël, les Français ont commencé à se faire tester massivement pour le Covid-19. Sur le parvis de la gare de Lyon (Paris), force est de constater que le test est une priorité pour de nombreux voyageurs, à la montée comme à la descente d’un train. Leur préoccupation principale pour les concernés est la date de réalisation du test, en s’y soumettant ni trop tôt, ni trop tard, pour ne pas contaminer leurs proches.

Une fenêtre de trois jours pour obtenir un résultat de test efficace

"Je vais voir ma grand-mère demain, je viens d’arriver de la gare et il fallait vraiment que ce soit en moins de 24 heures", confie une jeune voyageuse. "Je prends le train demain, on m’avait dit de faire le test 48 heures avant, mais je n’ai pas eu le temps", regrette une autre passagère. Pour que le dépistage au Covid-19 soit efficace, il doit être réalisé le jour même, la veille ou l’avant-veille du réveillon. Si le résultat se révèle négatif, il ne faut toutefois pas baisser sa garde pour autant, rappellent les autorités sanitaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.