Les JO de Tokyo se tiendront en 2021 "avec ou sans" le Covid-19, annonce le vice-président du CIO

Les Jeux devaient être inaugurés le 24 juillet, mais les organisateurs ont pris en mars la décision historique de les reporter à l'été 2021 à cause de la pandémie de coronavirus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme portant un masque devant les anneaux olympiques à Tokyo, le 24 août 2020. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Une "lumière au bout du tunnel",  selon le vice-président du Comité international olympique (CIO). Les Jeux olympiques de Tokyo, reportés à 2021, se dérouleront l'an prochain, indépendamment de la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi 7 septembre John Coates. Ce dernier a affirmé que les Jeux de Tokyo auraient lieu "avec ou sans" coronavirus et débuteraient "le 23 juillet de l'année prochaine".

"Ce seront les Jeux qui auront vaincu le Covid", a encore déclaré John Coates à l'AFP. "Avant le Covid, [le président du CIO] Thomas Bach avait déclaré que c'était les Jeux les mieux préparés que nous ayons jamais vus, les sites étaient presque tous terminés, ils sont maintenant terminés, le village est incroyable, (...) tout va bien", a-t-il souligné.

Les Japonais favorables à un nouveau report

Les autorités japonaises ont clairement indiqué qu'elles ne souhaitaient pas que les Jeux soient reportés une seconde fois. Pourtant, selon plusieurs sondages récents, une nette majorité de Japonais souhaitent un nouveau report des JO ou leur annulation, en raison du coronavirus. John Coates a souligné que le gouvernement japonais "n'a pas du tout renoncé" à l'organisation de ces Jeux, malgré la "tâche monumentale" que constitue ce décalage d'un an.

Les Jeux olympiques devaient initialement être inaugurés le 24 juillet, mais les organisateurs ont pris en mars la décision historique de les reporter à l'été 2021, alors que le Covid-19 progressait dans le monde entier. Les JO n'ont été jusqu'ici annulés qu'en période de guerre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.