Coronavirus : les footballeurs du Bayern Munich et d'autres clubs allemands acceptent une baisse de salaire

En Allemagne, plusieurs clubs ont annoncé des baisses de salaire alors que le championnat est à l'arrêt en raison de la pandémie de Covid-19.

Les joueurs du Bayern Munich, le 29 février 2020 à Sinsheim (Allemagne).
Les joueurs du Bayern Munich, le 29 février 2020 à Sinsheim (Allemagne). (TOM WELLER / DPA / AFP)

Les joueurs du Bayern Munich et d'autres clubs allemands ont accepté des baisses de salaires pour aider leurs dirigeants à faire face à la crise créée par la pandémie de coronavirus, rapportent mardi 24 mars des médias allemands. Au sein du club bavarrois, en tête de la Bundesliga au moment de l'interruption du championnat le 13 mars, tous les joueurs, les membres du conseil d'administration et du conseil de surveillance se sont dit prêts à renoncer à 20% de leur salaire, selon le journal Bild.

>> Retrouvez les dernières informations sur le coronavirus dans notre direct

Au Bayern Munich, qui entretient une équipe de stars, les dépenses salariales avaient représenté 336,2 millions d'euros lors de la saison 2018-2019, pour un chiffre d'affaires de 750,5 millions. Plusieurs joueurs français champions du monde, comme Benjamin Pavard, Lucas Hernandez et Corentin Tolisso, évoluent dans le club bavarrois.

Les premiers en Allemagne a avoir proposé spontanément une réduction de salaire ont été les joueurs de Mönchengladbach, suivis par leurs collègues de Brême et Schalke 04.  A Dortmund et Leverkusen, des discussions sont en cours, rapporte la presse. Au Borussia, l'entraîneur Lucien Favre a lui-même proposé une baisse de son salaire. Pour les joueurs, le club envisage une réduction de 20% des salaires si les matchs ne reprennent pas et de 10% s'ils reprennent à huis clos, étant donné que dans ce cas, les clubs toucheraient tout le même les droits télé.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Eclairage. Quatre questions sur la chloroquine, présentée par le professeur Raoult comme la meilleure arme contre le coronavirus

•Synthèse. Plus on est exposé, plus on risque de développer une forme sévère du Covid-19 ? Il est trop tôt pour l'affirmer

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

• Témoignages. "Un déchirement de vivre cet instant à distance" : face au confinement, les funérailles et le deuil chamboulés

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation