Coronavirus : les États-Unis, nouvel épicentre de l'épidémie

Les États-Unis sont devenus le nouvel épicentre de l'épidémie devant la Chine et l'Italie. Plus de 70 000 personnes ont été contaminées dont un tiers à New York.

New York ne se fait plus d'illusions. Alors la ville se prépare, et des soldats de l'US Air Force ont installé une tente en guise de morgue devant les habitants horrifiés. "C'est vraiment glauque", dit un homme. "C'est horrible" ajoute une femme. Avec la moitié des 70 000 cas américains, la ville est devenue l'épicentre aux États Unis. Une urgentiste a filmé son quotidien : "Là, regardez, tous ces gens, tous ces pieds, ce sont des patients atteints du Covid-19", explique-t-elle devant des dizaines de personnes. "On a dû faire venir un semi-remorque frigorifique pour stocker nos patients qui meurent", regrette-t-elle.

12 millions d'habitants

Dans la rue, les files d'attente continuent sous la pluie et sous les toussotements. Le gouverneur de l'État a lancé un cri d'alarme et croit à un pic d'épidémie dans 14 jours. Avec sa densité de 12 millions d'habitants, New York est une bombe à retardement. Mais il n'est toujours pas interdit de sortir dans la ville.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur le pont de Brooklyn, à New York (Etats-Unis), le 25 mars 2020. 
Sur le pont de Brooklyn, à New York (Etats-Unis), le 25 mars 2020.  (BRYAN R. SMITH / AFP)