Coronavirus : les consultations en chute chez les médecins généralistes

Avec la propagation du Covid-19 en France, qui a tué plus de 400 nouvelles personnes lundi 30 mars, les cabinets des médecins généralistes se sont vidés. En effet, les personnes touchées par des pathologies traditionnelles ont peur d'être contaminées par le coronavirus en s'y rendant.

FRANCE 2

Les salles d'attente des médecins généralistes contrastent avec les couloirs surchargés des hôpitaux français. Avec l'augmentation du nombre de cas de contamination au coronavirus Covid-19 ces dernières semaines, les personnes malades d'autres pathologies rechignent à se rendre chez les médecins libéraux, souvent par peur d'être en contact avec le virus, qui a tué lundi 30 mars plus de 400 personnes. Le souci, c'est que ces maladies habituelles n'ont pas disparu, remplacées par le coronavirus.

Une chute pas enrayée par la télémédecine

Dans un cabinet à Chantepie, en Ille-et-Vilaine, malgré le développement de la télémédecine, le nombre de rendez-vous a été divisé par deux. "Je crois que c'est une anxiété de venir attraper ce coronavirus, quand on sait que différents patients peuvent traverser un cabinet médical, surtout un cabinet de groupe où il y a beaucoup de passage", estime de docteur Thierry Labarthe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin tend à un patient sa carte vitale, à Godewaersvelde (Nord).
Un médecin tend à un patient sa carte vitale, à Godewaersvelde (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)