Coronavirus : les champs sont-ils propices à la contamination ?

Alors que 200 saisonniers ont été testés positifs au coronavirus, les exploitations agricoles seraient-elles devenues des lieux propices à la propagation du coronavirus ? Réponses.

France 3

En deux semaines, onze foyers de contamination du coronavirus ont été repérés dans le sud de la France, dans les champs, et plus de 200 saisonniers ont été testés positifs. Ils étaient arrivés d’Espagne et même de plus loin durant le confinement, afin de pallier la main-d’œuvre manquante. Actuellement, ces hommes et ces femmes sont piégés en France, dépendants de sociétés d’intérim pas toujours respectueuses.

Des hébergements insalubres

La principale agence d’intérim est espagnole, et se nomme Terra Fecundis. Une société dans le visiteur des militants CGT. Depuis le début de la crise sanitaire, ils dénoncent les conditions d’hébergement de ces travailleurs. "Les gens dorment à plusieurs par terre dans une chambre sur des matelas, ils n’ont même pas de quoi s’alimenter correctement et la livraison de nourriture n’est pas régulière", explique Fabienne Riera, Union locale CGT Châteaurenard (Bouches-du-Rhône).

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers plantent des salades dans les champs de Montesson dans les Yvelines, le 27 avril 2020 (phto d\'illustration).
Des ouvriers plantent des salades dans les champs de Montesson dans les Yvelines, le 27 avril 2020 (phto d'illustration). (LUDOVIC MARIN / AFP)