Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les autorités serrent la vis en Belgique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les autorités serrent la vis en Belgique
Article rédigé par
J.Gasparutto, B.Catrice, A.Châble - France 2
France Télévisions

En Belgique, les cafés et les restaurants ferment pour quatre semaines à partir de lundi et un couvre-feu nocturne entre en vigueur. Le pays est l'un des plus endeuillés par la pandémie au regard de ses 11 millions et demi d'habitants.

En plein cœur de Bruxelles, la clinique Saint-Jean gère une cinquantaine de patients Covid. C'est trois fois plus que les capacités actuelles des services. La situation ne fait qu'empirer. "Les 10 derniers jours, on a vu un afflux majeurs de nouveaux patients Covid. C'est des gens qui sont relativement plus jeunes et plus malades que pendant la première vague. On a vraiment du mal à trouver des places en réanimation pour ces personnes", explique Kenneth Coenye, le médecin en chef de l'établissement. 

De nouvelles restrictions à venir

A compter de lundi, les bars et restaurants ferment pour un mois. La veille, à l'heure du dernier verre, certains jeunes s'en offusquaient. Mais face à la recrudescence de l'épidémie, la majorité de la population adhère à ces mesures. Il ne s'agit là que de premières mesures selon le gouvernement. De nouvelles restrictions pourraient intervenir dans les prochains jours, notamment dans les secteurs du sport et de la culture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.