VIDEO. Coronavirus : les assureurs vont-ils faire un geste ?

Si les restaurateurs risquent de mettre la clé sous la porte, c'est aussi parce qu'ils n'ont rien touché de la part de leur assureur. En effet, les assurances ne couvraient pas les pertes d'exploitation liées aux épidémies. Le Crédit mutuel et le CIC vont néanmoins faire un geste envers leurs clients en leur accordant une prime.

France 2

C'est une bonne nouvelle pour Dan Demri. Le restaurateur pensait ne pas être indemnisé par son assurance pour les pertes d'exploitation liées à la crise de Covid-19 qui s'est emparée de la France. En effet, il est assuré mais n'est pas couvert pour les risques sanitaires. Pourtant, il recevra 20 000 euros. "Le CIC a décidé d'indemniser malgré tout et de verser une prime", explique Madalina Stepanescu, directrice d'agence.

Un soutien non négligeable

20 000 euros, une bouffée d'oxygène. Avant le coronavirus, Dan Demri dressait 120 couverts par jour. Depuis le début de l'épidémie, il n'a plus de chiffre d'affaires. "Sur les deux mois, on est autour de 120 000 euros de perte de chiffre d'affaires, ce qui est énorme", constate Dan Demri. Les 20 000 euros de l'assurance ne couvrent pas toutes les pertes mais représentent un soutien non négligeable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des dossiers signés sur un bureau. (Photo d\'illustration)
Des dossiers signés sur un bureau. (Photo d'illustration) (MAXPPP)