Coronavirus : les Anglais au régime pour lutter contre l'épidémie

Au pays du fish and chips, le Premier ministre Boris Johnson a lancé un grand plan de lutte contre l'obésité, considérée comme un facteur aggravant du Covid-19.

FRANCE 2

Un Boris Johnson flottant dans sa chemise, aminci de 6 kg, en balade avec son chien pour une marche sportive. Voici l'exercice de communication auquel s'est livré le Premier ministre britannique pour promouvoir sa nouvelle politique de lutte contre l'obésité.

Des mesures insuffisantes

Touché durement par le Covid-19 à cause de son surpoids, le Premier ministre s'attaque aux produits hautement caloriques. Les supermarchés ont désormais l'interdiction de mettre les aliments très gras et très sucrés en tête de gondole. Interdiction également de toutes les promotions de type "1 produit acheté, un offert". Des mesures fortes, mais jugées insuffisantes par les premiers concernés. "Les gens n'ont pas les moyens de manger sain, c'est ça le vrai problème", explique une Anglaise. "Il faut éduquer les gens à manger mieux et plus sain", ajoute une autre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Boris Johnson quitte le 10 Downing Street, le 13 décembre 2019, à Londres, au Royaume-Uni.
Boris Johnson quitte le 10 Downing Street, le 13 décembre 2019, à Londres, au Royaume-Uni. (KATE GREEN / ANADOLU AGENCY / AFP)