Coronavirus : l'épidémie connaît un léger rebond en Espagne, avec 430 morts en 24 heures

Au total, le Covid-19 a emporté 21 282 personnes dans le pays. Le nombre de cas confirmés en Espagne dépasse désormais les 204 000.

Une infirmière prèlève des échantillons pour effectuer des tests viraux, le 18 mars 2020, à Santander, en Espagne.
Une infirmière prèlève des échantillons pour effectuer des tests viraux, le 18 mars 2020, à Santander, en Espagne. (JOAQUIN GOMEZ SASTRE / NURPHOTO / AFP)

L'Espagne a recensé, mardi 21 avril, 430 morts du nouveau coronavirus en 24 heures, un léger rebond par rapport aux 399 notifiés lundi. Ce nouveau bilan porte le total de décès à plus de 21 000, a annoncé le ministère de la Santé. Le bilan quotidien du Covid-19 a généralement tendance à remonter le mardi en raison d'un retard de notification par les régions des morts intervenues durant le week-end.

Au total, 21 282 personnes ont succombé à la maladie dans le pays, un des plus endeuillés du monde par la pandémie et où le nombre de cas confirmés dépasse désormais les 204 000. Le personnel soignant, qui a cruellement manqué de matériel de protection en particulier au début de l'épidémie, est durement affecté avec 31 788 personnes contaminées, a précisé le ministère de la Santé.

Le nombre de personnes guéries en Espagne a atteint 82 518. Malgré ce rebond, "la claire tendance à la baisse du nombre de morts se poursuit" même si "c'est un chiffre qui nous préoccupe", a souligné le directeur du centre d'alertes sanitaires, Fernando Simon. Au plus fort de l'épidémie, le pays a enregistré 950 morts quotidiens le 2 avril.

Les fêtes de Pampelune annulées

L'Espagne est soumise depuis le 14 mars à un confinement général extrêmement strict qui doit être prolongé par le Parlement jusqu'au 9 mai inclus. Ce confinement doit être toutefois légèrement assoupli à partir du 27 avril. Les enfants seront en effet autorisés à sortir pour la première fois pour prendre l'air, dans des conditions qui doivent être précisées mardi par le gouvernement.

La ville de Pampelune a par ailleurs annoncé mardi qu'elle annulait ses célèbres fêtes de la San Fermin, dont les lâchers de taureaux attirent habituellement des dizaines de milliers de touristes début juillet. "Compte tenu du fait que la lutte contre le Covid-19 est devenue une priorité mondiale, il n'y a pas d'autre option possible pour des fêtes aussi massives et internationales", a annoncé la mairie dans un communiqué.