Coronavirus : le taux de reproduction du virus repart à la hausse dans plusieurs régions de France, notamment en Bretagne

Le taux de reproduction du virus, le "R0", est très haut dans certaines régions notamment en Bretagne, en Provence-Alpes-Côte d'Azur et à la Réunion. 

Une soignante travaille dans une unité de réanimation à l\'hôpital Emile Muller de Mulhouse, le 17 avril 2020 (photo d\'illustration).
Une soignante travaille dans une unité de réanimation à l'hôpital Emile Muller de Mulhouse, le 17 avril 2020 (photo d'illustration). (PATRICK HERTZOG / AFP)

Le taux de reproduction du virus repart à la hausse dans de nombreuses régions de France, selon les nouvelles cartes des indicateurs de l'épidémie de coronavirus publiées par le ministère de la Santé vendredi 17 juillet. En Bretagne, le taux de reproduction du virus, le "R0", est très haut, s'établissant à 2,62. Cela signifie qu'en Bretagne, dix malades du Covid-19 contaminent 26 autres personnes. Ce "R0" est également élevé à la Réunion (2,26) et en région PACA (1,55).

>> Coronavirus : morts, hospitalisations, âge des malades... Suivez l’évolution de l'épidémie en France et dans le monde

Six autres régions inquiètent les autorités car le taux de reproduction du virus dépasse 1. Il s'agit de la Nouvelle Aquitaine, des Pays-de-la-Loire (1,5), d'Auvergne-Rhône-Alpes (1,29), de l'Ile-de-France (1,15), des Hauts-de-France (1,06) et de la Bourgogne Franche-Comté (1,21). Pour la première fois, la semaine dernière le "R0" était passé au niveau national juste au-dessus de 1.

Le taux d'incidence est de 50,76 en Mayenne

D'autres indicateurs permettent d'observer une légère reprise de l'épidémie. Le taux d'incidence de tests positifs s'établit à 50,76 pour 100 000 habitants en Mayenne, plaçant le département en rouge, a appris France Bleu Mayenne auprès de l'Agence régionale de santé des Pays de la Loire. La Seine-Saint-Denis est, elle, en orange avec un taux d'incidence à 10,1 pour 100 000 habitants. Outre-mer, la Guyane reste en rouge avec un taux à 321,3 (contre 435 ces derniers jours) et Mayotte reste en orange avec un taux à 18. En Ile-de-France, depuis le pic de l'épidémie au mois d'avril, il y avait jusqu'à présent plus de sorties de patients des services de réanimation que d'admissions mais jeudi la tendance s'est très faiblement inversée avec seulement un patient de plus que la veille en réanimation.

SOS Médecins explique par ailleurs que le nombre d'appels pour suspicions de Covid-19 augmente depuis plusieurs jours. Il augmente dans les régions qui accueillent des vacanciers, notamment les régions côtières, mais aussi en Ile-de-France.