Coronavirus : le stade 4 signifie-t-il la "mise en quarantaine de toutes les villes de France" ?

Cet ultime palier serait, selon une information plusieurs fois partagée sur Twitter, synonyme de mise en quarantaine des villes de France. En réalité, il serait plutôt une bonne nouvelle pour la suite des événements.

Article rédigé par
Juliette Mansour - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des messages partagés sur Twitter, les 15 et 16 mars 2020. (CAPTURE ECRAN RESEAUX SOCIAUX)

La mise en place, samedi 14 mars, du stade 3 de lutte contre le coronavirus a entraîné une vague de fausses informations concernant un éventuel stade 4. Un post de nombreuses fois partagé sur les réseaux sociaux assure que le stade 4 a été déclenché lundi 16 mars, imposant la "mise en quarantaine de toutes les villes de France". La Cellule Vrai du faux de franceinfo vous explique pourquoi cela est faux.

>>> DIRECT. Coronavirus : Emmanuel Macron s'exprimera ce soir à 20 heures sur les nouvelles mesures de lutte contre l'épidémie

Un article sur le site actuainfo.info, lundi 16 mars 2020, qui annonce que le stade 4 correspond à une mise en quarantaine de toutes les villes. (CAPTURE ECRAN ACTUAINFO.INFO)

Ce papier a largement été relayé sur les réseaux sociaux. Il assure que le gouvernement aurait, dès lundi 16 mars, interdit aux personnes de "quitter (leur) domicile sans raison valable", sous peine de se voir infliger une "amende de 275 euros". Une information reprise par de nombreux internautes sur Twitter. Pourtant, c’est faux. Aujourd’hui, la France en est encore au stade 3 du plan de prévention contre le coronavirus qui doit atténuer les effets de la vague épidémique.

Le stade 4 ne semble pas pour tout de suite. Et contrairement à ce que suggèrent de nombreux internautes, l’ultime stade du plan de prévention ne signifie pas une aggravation de l’épidémie ou une mise en quarantaine. Il signe, au contraire, le début d’un retour à la normale, comme c'est expliqué dans le graphique ci-dessous, issu du Plan national de prévention et de lutte "pandémie grippale" publié en octobre 2011 par le gouvernement.

Graphique issu du Plan national de prévention et de lutte "pandémie grippale", publié en octobre 2011 par le gouvernement, montrant les différents stade. (CAPTURE ECRAN PLAN DE PREVENTION ET DE LUTTE "PANDEMIE GRIPPALE")

Ce document précise que le stade 4 est déclaré lorsque l’on repasse "en-dessous du seuil épidémique déterminé par l’Institut de veille sanitaire (InVS)" et conduit à une levée de certaines interdictions. Il mentionne ensuite que les conséquences de la vague épidémique seront évaluées, tout en précisant que le passage au dernier stade ne garantit pas pour autant la fin de la pandémie. Les autorités se prépareront alors à une possible nouvelle vague dans les semaines, mois, voire années à venir, tout en poursuivant la vaccination, si un vaccin a été trouvé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.