Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : le professeur Anne-Claude Crémieux craint une autre vague de contamination

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : le professeur Anne-Claude Crémieux craint une autre vague de contamination
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Invitée du journal de 13 heures, Anne-Claude Crémieux, professeur en maladies infectieuses et membre de l'Académie nationale de médecine a répondu à de nombreuses questions concernant le Covid-19.

Interrogée sur la question de l'affluence dans les transports en commun malgré le confinement, la professeur en maladies infectieuses et membre de l'Académie nationale de médecine, Anne-Claude Crémieux a fait part de ses craintes jeudi 16 avril, en direct au 13 Heures. "C'est extrêmement inquiétant, car le déconfinement n'est possible que s'il y a une vraie diminution du nombre de nouveaux cas. Le risque, c'est qu'après le déconfinement, nous ayons une vague qui soit aussi préoccupante et inquiétante que celle que nous avons redoutée il y a un mois", relève-t-elle.

"Il faut absolument que le confinement se poursuive jusqu'à la fin"

Une inquiétude qui l'a poussée à rappeler les vertus du confinement. "Arriver au déconfinement dans de mauvaises conditions, c'est vraiment pour nous un avenir qui sera catastrophique. Il faut absolument que le confinement se poursuive jusqu'à la fin de façon totale, c'est une garantie pour l'avenir", avertit Anne-Claude Crémieux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.