Coronavirus : le gouvernement organise le rapatriement des ressortissants français

La France va organiser le premier rapatriement de ses ressortissants en Chine, avec un premier avion qui devrait arriver jeudi 30 janvier dans le pays. Les personnes rapatriées seront placées sous surveillance pendant au moins 14 jours, le temps d'incubation du virus.

FRANCE 3

Des routes vides, des rues désertes, des commerces qui ont baissé les grilles. Wuhan, en Chine, est devenue une ville fantôme que beaucoup d'expatriés français veulent quitter à tout prix. Un avion partira mercredi 29 janvier chercher les premiers ressortissants, avec un retour en fin de semaine sur le sol français. Plusieurs vols pourraient être affrétés.

Une opération inédite

"Nous sommes en constitution d'équipes médicales pour accompagner cet avion. L'objectif, c'est de pouvoir identifier sur place s'il y a des personnes malades pour qu'elles fassent l'objet d'une prise en charge particulière et que nous ne mélangions pas des personnes malades et sans symptômes", a expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors d'une conférence de presse. Une excellente nouvelle pour Béatrice Raimbault, une Française qui vit à Wuhan avec son mari. Elle attend désormais les derniers détails de cette opération inédite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voyageurs dans un aéroport. (Illustration). 
Des voyageurs dans un aéroport. (Illustration).  (COLE BURSTON / AFP)