Coronavirus : le Festival de Cannes n'aura pas lieu "sous sa forme initiale" et cherche une nouvelle formule

Les organisateurs avaient dans un premier temps envisagé de reporter l'événement à la fin juin, jusqu'à ce qu'Emmanuel Macron annonce qu'aucun festival ne pourrait se tenir avant mi-juillet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le tapis rouge du Festival de Cannes vide, le 14 mai 2019. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Elle remballe le tapis rouge. L'organisation du Festival de Cannes a annoncé, mardi 14 avril, que la plus prestigieuse manifestation cinématographique au monde allait devoir trouver de nouvelles "formes". "Il apparaît désormais difficile de penser que le Festival de Cannes puisse être organisé cette année sous sa forme initiale", écrit-elle dans un communiqué.

>> Suivez les dernières infos sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct

Le Festival de Cannes devait initialement avoir lieu du 12 au 23 mai. Face aux contraintes posées par l'épidémie de coronavirus, un report entre fin juin et début juillet avait ensuite été envisagé. Mais l'organisation "prend acte" de l'impossibilité de cette option : lundi soir, lors de son discours, Emmanuel Macron a affirmé que les grands festivals ne pourrait pas se tenir "au moins jusqu'à mi-juillet".

Depuis l'allocution du président, le festival d'Avignon et plusieurs rendez-vous musicaux comme les Eurockéennes de Belfort et les Francofolies de La Rochelle ont logiquement annoncé leur annulation.

Des "consultations" avec le milieu du cinéma

Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de Cannes 2020. Les organisateurs affirment avoir lancé "de nombreuses consultations dans le milieu professionnel en France et à l'étranger""Nous espérons être en mesure de communiquer rapidement sur les formes que pourrait prendre ce Cannes 2020", concluent-ils. Le Festival de Cannes n'avait pas encore dévoilé les films sélectionnés pour cette édition, mais avait déjà désigné un président du jury, le réalisateur américain Spike Lee.

Pourrait-il se dérouler en ligne ? Le 7 avril, dans un entretien au magazine américain Variety, le délégué général Thierry Frémaux écartait cette option : "Voir des films de Wes Anderson ou de Paul Verhoeven sur un ordinateur ? Découvrir Top Gun 2 ou le prochain Pixar, ailleurs que dans une salle ? La sortie de ces films a été repoussée pour qu'ils puissent précisément être vus sur grand écran", jugeait-il. Mais la piste d'une date ultérieure était alors toujours envisageable.

Quant à un nouveau report, il aurait pour effet de rapprocher dangereusement les dates du festival de celles d'autres manifestations majeures comme la Biennale de Venise et le Toronto International Film Festival en septembre. La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Infographies. Plus de 15 000 morts, le nombre de malades en soins intensifs en baisse... Découvrez l'évolution de l'épidémie en France en quatre cartes animées

• Eclairage. Pourquoi les écoles et les crèches pourraient rouvrir dès le 11 mai ?

• Synthèse. Montant des aides, stratégie de "déconfinement", distribution des masques... Les questions qui restent en suspens après l'allocution de Macron

• Témoignages. "Ça les aide à prendre du recul" : des psychologues vont au-devant des soignants pour qu'ils se confient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.