Coronavirus : la récolte du muguet freinée par l'épidémie

Fleur emblématique du 1er mai, le muguet et sa vente sont mis en péril cette année, épidémie de coronavirus Covid-19 oblige.

FRANCE 3

Autre victime de crise sanitaire du coronavirus Covid-19 : le brin du muguet. À Nantes (Loire-Atlantique), dans une pépinière, les saisonniers ne récoltent qu'une partie de la production. La fermeture des fleuristes a divisé par deux les commandes. "C'est une saison catastrophique par rapport au muguet, c'est une évidence. Certains collègues ne feront aucune vente", regrette Philippe Naulleau, producteur de muguet.

Des millions d'euros de chiffre d'affaires en péril

C'est en Loire-Atlantique que l'essentiel du muguet est produit. Pour les producteurs nantais, cela représente 30 millions d'euros de chiffre d'affaires par an. La crise sanitaire touche cependant l'ensemble des producteurs français. Dans une exploitation familiale des Pyrénées-Atlantiques, l'activité est totalement à l'arrêt. Sous des bâches, 300 000 brins de muguet attendent d'y être récoltés. "On est forcément un peu triste d'avoir tout ce travail et rien derrière", constate Maud Thierry, productrice de muguet dans les Pyrénées-Atlantiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux personnes tiennent des brins de muguet, le 1er mai 2016, à Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie).
Deux personnes tiennent des brins de muguet, le 1er mai 2016, à Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie). (LEEMAGE / AFP)