Coronavirus : la province du Hubeï, en Chine, sort du confinement, pas Wuhan

L’espoir vient du foyer initial de l’épidémie de coronavirus, de la province du Hubeï, qui retrouve des embouteillages provoqués par la levée du confinement. Pour la ville de Wuhan, le confinement prendra fin le 8 avril.

franceinfo

Sortir de la province du Hubeï (Chine) est enfin autorisé. Les Chinois en profitent à condition qu’ils soient en bonne santé. Dans cette province de 58 millions d’habitants confinée depuis deux mois, les dernières restrictions sont levées sauf à Wuhan, l’épicentre de la pandémie de coronavirus.

Liberté retrouvée le 8 avril

La ville ne sera rouverte à nouveau que le 8 avril. en attendant, les lignes de métro sont désinfectées avant remise en service. Les lignes de bus redémarrent et les règles de confinement commencent à s’assouplir, car les habitants ont toujours en quarantaine. Désormais, une personne par foyer peut sortir deux heures maximum une fois tous les trois jours. Les habitants de Wuhan ont commencé leur quarantaine il y a 63 jours. le printemps est arrivé, mais ils ne peuvent toujours pas en profiter. Il y a pourtant à Wuhan aucune nouvelle contamination au Covid-19 mercredi 25 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Fin du confinement dans la province du Hubeï, en Chine
Fin du confinement dans la province du Hubeï, en Chine (FRANCEINFO)